Le besoin de soutien

Il est courant de ressentir un manque de soutien dans sa vie certains jours.


Lorsqu'on est en couple ou en famille il est communément reconnu comme une vérité inaliénable que notre partenaire ou membre de notre famille doivent être un soutien sans faille.


Cela pose une problématique polymorphe dans nos rapports aux autres et pour commencer dans notre cercle intime. Tout d’abord, cela se réfère à un désir de contrôle de notre environnement pour sentir ce sentiment de sécurité qui va nous permettre de continuer à explorer notre monde.


Tout comme un nourrisson qui s’accroche littéralement à ses parents dans la mesure où ils incarnent ces piliers solides qui vont lui permettre d’explorer le reste du monde.


Et nous continuons d’interagir de la même façon étant adulte avec nos parents, amis et partenaires voir nos enfants.


Ils font partie de notre monde il est donc de leur devoir d’être là pour nous...


En réalité, non.


Personne n’a de devoir ou de compte à nous rendre.


Ce soutien que nous revendiquons comme un droit pour nous et un devoir de la part de nos proches... n’est autre qu’un choix de leur part.


Un choix conscient et indépendant. Que nous ne pouvons en aucun cas leur imposer.

Le soutien - Un choix conscient

A partir du moment où les actions ou paroles de soutien deviennent, dans notre vie, autre chose qu’un choix conscient, leur sens et leur valeur sont complètement amoindris.


Il est primordial de nos jours, de se responsabiliser dans notre rapport à l‘autre, dans le domaine du soutien.


Inversement si nous prenons la notion de soutien dans son acceptation passéiste et nous nous imposons ce que nous appelons une éthique personnelle pour soutenir nos proches quoiqu’il nous en coûte, nous sommes voués à l’échec et l'effondrement psychologique et physique.


En effet, cela devient pour nous un chemin de croix alors que le soutien à nos proches doit être vécu en réalité comme une libération.



Et ce chemin de croix peut prendre différentes formes : physique, psychologique, matérielle...


La notion de soutien est dans son fondement, d’être un appui, un support pour l’autre à un moment de sa vie où il se trouve en déséquilibre partielle ou dans un effondrement total.


Mais ce qui précède cette notion et sans quoi elle ne peut aboutir aux résultats désirés, est le choix conscient et le consentement des deux parties à entrer dans ce rapport ainsi que l’acceptation tacite de chacune dans le rôle qu’elle va jouer.


Sans cela l’échec est inévitable.

Il est même commun que le but premier du soutien, à première vue louable, finisse par avoir des conséquences contre-productives, si ce choix conscient bilatéral n'existe pas.


En effet, prenons l’exemple d’un père que veut aider son fils à s’investir dans sa passion pour le football. Son fils consomme quotidiennement du cannabis depuis des mois et cela a réduit drastiquement ses performances.


Le père sait que cela provient de sa consommation. Mais le jeune homme n’est pas d’accord et ne veut rien entendre.


Le père empêche toute consommation de cannabis sous son toit.


Au niveau des conséquences elles peuvent être diverses et variées mais n’iront pas dans le sens que le père veut imposer. Bien que il a raison sur une partie de ce qu’il avance.


Malgré cela, le désaccord sur l’aide à apporter , le fait que le fils ne considère pas devoir être aidé font que le père et le fils ne se trouvent pas dans le même système de communication et encore moins d’entente.


Pourtant il est indéniable que le soutien est nécessaire.


Le soutien forcé ou arraché n’atteindra jamais son but.


Et même si accepté il devra rester limité dans le temps. Dans le cas contraire, les personnes inclues dans ce schéma risquent de tomber dans un rapport de co-dépendance qui sur le long terme peut se scléroser et se révéler délétère voir destructeur pour les deux personnes.


Il ne faut surtout pas sous estimer la nécessité d’un choix conscient et partagé par les deux parties dans ce cadre de rapport humain.


Le fait de s’amputer ou d’amputer l’autre de son pouvoir d’autodétermination est en absolu contre nature.

Le soutien est une notion fragile qui est souvent manipulée trop grossièrement et avec un manque de recul sur la subtilité des rapports naissants et des implications profondes en découlant.


Il est primordial de respecter la conscience d’autrui et de lui permettre de développer et renforcer l’estime de soi chez lui quand nous nous trouvons dans le rôle de soutien. Cela sans outrepasser notre rôle ponctuel.



Pour participer aux conférences cliquez ici : https://www.stm-institute.com/evenements

.

Il est possible de se transformer pour vivre des relations plus équilibrées avec l'autre que cela soit au sein de voter couple ou de votre famille.


Les relations avec autrui sont complexes et nous pouvons facilement tomber dans une routine pernicieuse.


Si vous vivez ce genre de routine au sein de votre couple ou de votre famille et que vous cherchez un moyen pour en sortir, n'hésitez pas à remplir le formulaire en cliquant sur le lien suivant :

https://www.stm-institute.com/

#soutien #stminstitute #thérapiefamiliale #therapiedecouple #engagement #conscience #respect #consentement #acceptation #solitude

40 vues

1 Rue Abel Antoune Résidence Godard , BAT A1 , APPT 22,

1ER ÉTAGE PORTE DE DROITE

33110 LE BOUSCAT. 

Du Mardi au Vendredi 8:00 à 12:00 / 14:00 à 19:00.
Samedi et Dimanche  9:00 à 12:00 
  • Icône social Instagram
  • YouTube Social  Icon

La réservation de la séance au cabinet est validée une fois votre paiement réceptionné.

Les paiements par chèque ne sont pas acceptés.

Effectuer le paiement ici :  paiement de la séance.

Ou demander à bénéficier d'une formule de paiement ici :   Formule de paiement.